Rechercher

Rotateurs externes de hanche et rupture du LCA?

Lawrence et ses collègues (2008) ont découvert que lors d'un atterrissage anticipé sur une seule jambe, les individus avec une plus grande force des muscles rotateurs externes de la hanche atténuaient mieux les forces de réaction verticales au sol et présentaient des moments de valgus du genou plus petits que les individus avec une force des rotateurs externes de la hanche plus faible.

-

De plus, la force des rotateurs externes de la hanche semble être un prédicteur significatif de l'incidence du risque de blessure aux membres inférieurs pendant toute une saison sportive chez les hommes et les femmes (21). Bien que ces études apportent un soutien collectif à l'hypothèse selon laquelle la force des muscles de la hanche affecte le contrôle dynamique du membre inférieur pendant les tâches de mouvement athlétique, on ne sait actuellement pas dans quelle mesure la force de la hanche affecte le contrôle cinématique et cinétique dynamique pendant les tâches d'atterrissage et de coupe à une jambe imprévues.

-

Selon Malloy et al. une plus grande force des rotateurs externes de la hanche était associée à des moments de rotation externe et d'abduction de la hanche plus importants, des moments de rotation interne du genou plus importants et une plus grande excursion du plan frontal de la hanche lors de tâches d'atterrissage à une jambe imprévues.


Biblio 📚Malloy, P. J., Morgan, A. M., Meinerz, C. M., Geiser, C. F., & Kipp, K. (2016). Hip External Rotator Strength Is Associated With Better Dynamic Control of the Lower Extremity During Landing Tasks. Journal of strength and conditioning research, 30(1), 282–291.


Voir la vidéo réalisée par NeuroXtrain : https://www.instagram.com/reel/CdnkefIljOY/?utm_source=ig_web_copy_link






4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout