Rechercher

Epaule conflit postéro-supérieur

Dernière mise à jour : 21 juin

🏐 L’athlète « overhead » est caractérisé par l’utilisation de son bras au-dessus de la tête (arc de mouvement) pour réaliser un geste spécifique à son sport. Les mouvements de lancers se réalisent donc de manière « overhead » et leur exécution répétée s’avère traumatisante pour l’épaule à cause de la réalisation du geste de manière rapide à des amplitudes articulaires extrêmes ce qui expose donc plus fréquemment les athlètes à de potentielles blessures.

-

🛗 L’épidémiologie du conflit postéro-supérieur de l’épaule n’est pas connue à ce jour. Elle est souvent associée avec d’autres pathologies de l’épaule et la difficulté de son diagnostic complique encore plus l’identification de son apparition.

-

🧪 Les adaptations physiologiques du sportif overhead entrainent également des variations anatomiques sur la partie postérieure de l’épaule. Il en résulte une contracture de la capsule postérieure ainsi que de la bande postérieure du ligament gléno-humérale inférieur.

Toutes ces adaptations entrainent une instabilité. Cette instabilité fut dans un premier temps décrite comme un facteur prédictif d’un conflit postéro-supérieur symptomatique.


Biblio 📚 Corpus, K. T., Camp, C. L., Dines, D. M., Altchek, D. W., & Dines, J. S. (2016). Evaluation and treatment of internal impingement of the shoulder in overhead athletes. World journal of orthopedics, 7(12), 776–784.



Voir la vidéo réalisée par NeuroXtrain : https://www.instagram.com/reel/Cc2mrzJldLu/?utm_source=ig_web_copy_link




4 vues0 commentaire